Comment éviter de perdre ses photos !

0

Comment éviter de perdre ses photos !

A l’ère du numérique, nous prenons de plus en plus de photographies. Elles sont stockées soit sur notre téléphone, notre ordinateur ou un disque de sauvegarde quelconque. Mais ces petites machines ne sont pas éternelles et la perte des photos devient irrémédiable.

Quand on fait de la photo, on stock souvent nos images sur un disque dur externe, avec plus ou moins de sauvegarde. Et quand il crash, on perd toute nos photos.

C’est ce qui m’est arrivé, ce qui explique le peu de publications de photos ces derniers mois. Je n’avais plus de matière première.

Donc ayant été face à ce problème, je me dis que ma réflexion intéressera d’autres personnes qui ont été, sont ou seront dans le même cas que moi.

Estimer le dommage lié à la perte !

La première question à vous poser, est la suivante : Est-ce vraiment grave si je perd mes photos ?

Il y a plusieurs réponses à cette question, et nous adapterons nos solutions de sauvegarde en fonction de ces différentes réponses.

1 – Ce n’est pas grave, j’en ferai d’autres !

Dans ce cas, aucun problème, continuez comme ça ! Si cela vous importe peu de perde vos photo, …., ne faites rien.

2 – C’est dérangeant, je tenais à mes photos !

La plupart des gens se situe dans cette catégorie, cela concerne principalement les photos de famille et de vacance. On veut les garder, leur perte est dérangeante car nous perdons des souvenirs.

3 – C’est extrêmement grave ! Je ne veux perdre aucune photo !

Je me situe dans cette catégorie, et je vous assure que j’ai pris un bon coup au moral lors du crash de mon disque.

Je pense que l’on pourra regrouper ici tous les photographes passionnés, pour qui la perte de photos représente l’un de nos pire cauchemar.

Comment y remédier

La solution est assez simple, il faut sauvegarder ses photos plusieurs fois.

L’idée est sympa sur le papier, mais comment faire techniquement, car il y a beaucoup de solutions comme le Cloud, les réseaux sociaux, les sites spécialisés, les mémoires externes à l’ordinateur, ou la sauvegarde sur serveur.

La mémoire externe

Les clefs USB, ou les disques durs externes ont là cote pour ce type de stockage, et même si ils ont un avantage considérable, il conviennent parfaitement au stockage de sauvegarde de nos photos de famille.

Malheureusement ils ne vont pas plus loin, car le risque de perte est important, c’est ce qui m’est arrivé !!! Mon disque dur externe a planté un beau jour, et comme je n’avais pas fait de sauvegarde, j’avais prévu de m’acheter un disque de sauvegarde, mais c’était trop tard.

Si vous tenez vraiment à vos photos il faut en prévoir deux, un en stockage et un en sauvegarde, et là votre système informatique commence à ressembler à une usine à gaz!

Le NAS

Heureusement, il existe d’autres solutions qui facilite la vie des utilisateurs et le stockage des photos, dont une en particulier le NAS.

Le NAS est un serveur de stockage privé, que vous installerez chez vous, si possible dans une pièce différente de celle de votre ordinateur (si il y a un incendie, potentiellement seul un des deux brûle…).

La seule limite de capacité d’un NAS est liée à votre portefeuille, car ce n’est n’y plus n’y moins que la même chose que les serveur web, en plus petit, et dédié à une utilisation privée.

Il en existe avec un ou plusieurs disques dur, le plus intéressant étant d’en avoir deux, le deuxième étant simplement une copie du sauvegarde du premier. Ainsi vos données, dans notre cas vos photos, sont stockées et sauvegardées automatiquement.

Si vous achetez un NAS, je vous conseil également d’investir dans un onduleur. Un onduleur permet de lisser le flux d’électricité qui entre dans votre NAS et éliminant les sur-tensions et les sous-tensions (les disques durs détestent les variation d’intensité). Cela allonge de manière considérable la durée de vie des disques.

Deuxième petit conseil, si vous achetez vos deux disques en même temps, pensez à les désynchroniser. Un grand nombre de spécialiste en sécurité réseau considèrent que deux disques durs de même fabrication, achetés en même temps, branchés en même temps et qui font exactement là même chose (ce qui est le cas dans notre NAS) planteront …. en même temps ! La désynchronisation consiste à ne pas brancher les disques en même temps, à quelques jours d’intervalles. Ainsi, vous augmentez vos chances qu’ils ne plantent pas en même temps.

Le seul inconvénient que j’ai trouvé au NAS, c’est le prix. Un installation complète avec le serveur, deux disque et un onduleur coûte entre 300 € et 500 €, le prix d’un bon objectif. Cependant si vous êtes passionnés de photo cela les vaut sans problème, car cela ne sert à rien d’avoir un super objectif, si vous perdez toutes vos photos !

Personnellement, car c’est tout de même mon blog, j’ai choisi d’acheter un NAS et de stocker mes photos dessus. Une fois qu’il est installé, c’est aussi simple que d’utiliser un disque externe, sauf que les sauvegardes se font automatiquement. Et de plus il permet de partager ses contenus multimédias avec toute la famille en un seul point de la maison.

Le Cloud et autre site de stockage/partage de photo

Le gros avantage de ce mode de stockage c’est que vous photos seront toujours disponibles.
J’allais oublier, n’y pensez pas trop si vous n’avez pas la fibre, car un sauvegarde de votre disque pourrait vous couper internet pendant un long moment !

Les réseaux sociaux

Après mon discours sur le cloud et la protection des données, vous allez vous poser des questions sur ma santé mentale. Pourquoi mettre ses photos sur un réseau social et en même temps avoir peur du piratage et l’analyse de données dans le cloud ?
Tout simplement parce que si je mets une photo sur un réseau social c’est un choix ! Personne ne me force à la mettre en ligne, et je peux n’envoyer que ce que je désire.
Une fois ceci éclaircis, on peut aller un peu plus loin. Quand je parle de réseau sociaux, je ne parle pas obligatoirement de facebook ou snap ou ……
Je pense principalement à Flickr, qui est un réseau social de partage de photo développé par Yahoo. Le concept est simple, vous partagez vous photos avec d’autres photographe qui font la même chose avec vous, ça a beaucoup d’avantages autre que le stockage, mais j’en parlerai une autre fois.
Pourquoi Flickr? Tout simplement  car grâce à lui j’ai pue récupéré en qualité optimales (et en jpg) toutes les photos que j’avais publiées !!!
En effet, depuis mon logiciel de post-traitement, je peux exporter directement sur mon compte fickr et les photos sont envoyées et stockées en qualité optimale et donc imprimable. J’ai fais le test et ça marche vraiment.
Donc oui, si vous mettez une photo sur un réseau social est sera sur le web, mais elle est récupérable, et grâce à cela la pilule du crash de mon disque a été plus facile à avaler.

En conclusion

Ce qui est le plus malheureux dans cet histoire c’est que l’on ne pense à la sauvegarde à long terme de ses photos que quand on les a perdues…
Alors si vous êtes passionnés par la photo, commencez à économiser, attendez un peu avant d’acheter un nouvel objectif, et à noël commandez un NAS couplé à un onduleur, c’est un des meilleur moyen pour garder vos photos.

 

0