Adhérer à un club photo

0

Adhérer à un club photo

Comme beaucoup de photographes débutants, je cherche à discuter avec d’autres passionnés et à partager mon travail. Les réseaux sociaux, en tout cas certains sont un bon moyen de partager ses photos, mais ça ne va pas plus loin qu’un like.

Adhérer à un club photo peut-être un bonne solution pour parer à cela, et c’est se que j’ai fait. Je vais vous raconter ici ma démarche et vous donner mes conseils pour choisir le bon club photo.

La démarche

Débuter en photographie, comme j’en parlais dans mon article, DEBUTER, est assez difficile. On est souvent seul face à son échec et on se tourne vers internet, soit des sites particuliers ou soit des forums.

Je vous laisse lire cet article d’un photographe dont je suis le blog, Aurelien Pierre et dont je partage une partie des analyses, Forums la triste réalité , c’est un peu long mais cela vaut le coup.

Si vous avez lu cet article, vous comprendrez bien, qu’internet n’est pas une fin en soit, et que soit on vous flingue, soit on vous vend un truc….

Mais comment progresser alors, car la photo est plutôt une activité solitaire et donc les autres photographes ne veulent personne avec eux ?

C’est à ce moment là que je me suis intéressé aux clubs photo, qui sur le papier, en tout cas, proposent « d’accompagner de nouveaux photographes ».

Quel club choisir ?

Cette étape est assez longue et il vaut mieux prendre son temps, car chaque club est différent. J’en ai contacté pas moins de 5 avant de trouver celui qui me correspond, Objectif Images (Plaisance du Touche – 31).

La première étape consiste à les lister, et il est certain qu’il est plus facile de choisir un club photo en ville qu’à la campagne, mais il est important de sortir cette liste.

Une fois cette liste effectuée, contactez les clubs, allez voir leur site internet et surtout allez passer une à deux soirées avec eux durant leur réunion. C’est le seul moyen de voir réellement ce qu’ils proposent.

En effet, sous la même dénominations, vous allez trouver des informaticiens qui ne font que travailler sur Photoshop, des pros ou semi-pro qui se gargarisent de leur propre réussite mais qui n’en on rien à faire de vous aider à progresser, pas très glorieux pour l’instant mais réaliste, …, et il y a les autres.

Je me suis rendu compte que ce sont surtout les petits clubs qui proposent des activités intéressantes, des sorties à thème, des soirées présentation de photographes, des discussions autour des photos de chacun,… D’autres encore, tout en étant très attractifs, se concentrent sur les concours ou l’intégration de leurs photos dans des expos, mais le tout en restant RESPECTUEUX du travail des autres.

Et je pense que c’est là la clef pour trouver le club photo qui vous correspond, le RESPECT de votre travail, car tous les photographes ont étés un jour des débutants qui rataient leurs photos.

Les travaux organisés

Ce que j’appelle travaux organisé, sont les séances ou sorties à thème organisées par le club. Pour vous parler d’un exemple précis, voici le dernier en date dans le mien : « Le cadre dans le cadre ».

Ce thème est assez classique en photo, il fait partit des incontournables. Le but étant ici que chaque membre du club qui le souhaite, fasse plusieurs photos sur ce thème et que nous discutions autour d’une sélection de deux photos par participants en donnant ou recevant des conseils sur nos prises de vue.

Personnellement, je trouve cela très intéressant, car plutôt que de faire une sortie un peu au hasard, je me force à trouver des photos qui rentrent dans ce thème. Par la suite, je devrai en choisir deux et laisser les autres critiquer mes prises de vue.

Le gros avantage, c’est que nous débattons en direct et de vive voix, et qu’ainsi l’on peut défendre ses choix au moment de la prise de vue. Et qu’il est rare qu’un des membres du club vous regarde droit dans les yeux, devant d’autres personnes, en vous disant que vous faites vraiment de la merde ! Donc c’est toujours constructif et vous avez les informations qu’il vous faut pour progresser.

La richesse de la diversité

Un autre point que je trouve très intéressant dans un club, c’est la diversité des photographes et des photographies. Personne ne fait la même chose, et l’on peut ainsi découvrir des styles ou des points de vue dont on avait pas idée.

J’ai pu ainsi découvrir un photographe voyageur, qui fait des portraits à couper le souffle, et je me réserve la possibilité de faire un article un jour sur lui.

J’ai rencontré également d’autres novices et débutants comme moi, qui ont les mêmes problèmes ou se posent les mêmes questions, et nous pouvons discuter de manière ouverte et sincère.

La culture photo

J’ai également choisit ce club, qui nous travaillons ensemble sur la culture photo et la découverte de photographes connus, c’est un des points que j’apprécie le plus.

En effet, il est très sympa d’apprendre à faire de belles photos, mais je trouve que ça l’est encore plus de découvrir la photo, car cela me permet de faire évoluer mes prise de vue.

Pour travailler la culture photo, le club organise plusieurs soirées à thème. L’ analyses de photos imprimées, où nous essayons d’analyser en groupe les photos qui nous sont présentées. Cela permet de prendre le temps de regarder une photo, d’apprendre à l’analyser et de découvrir le travail d’autres photographes.

Un autre exemples, nous allons bientôt faire une soirée sur le festival d’Arles, où nous seront présentés des photographes ayant participé ainsi que leurs œuvres. Faire cela en groupe permet de se sentir moins seul face à des photos que l’on ne comprend pas forcément, et d’avoir une vision plus large des photos présentées.

les expos

Dernier point intéressant de travail en club, c’est qu’il y a toujours une expo en fin d’année. De cette manière il vous sera possible d’exposer au moins une de vos photos au public.

Conclusion

Comme vous avez pu le comprendre je suis totalement pour l’adhésion à un club photo, si vous arriver à en trouver un qui vous convient.

Cela vous permettra de mieux comprendre ce que vous faites, de vous améliorer, et de progresser dans votre démarche ainsi que dans vos prises de vue.

 

0