Construire son kit photo, le choix des objectifs

Quelques mois ou quelques semaines après avoir commencé la photo, chaque photographe commence à vouloir acheter un peu de matériel supplémentaire, des objectifs.

A priori, on passe tous par là, pas seulement parce que l’on crois pouvoir progresser en changeant d’objectif, juste car notre pratique évolue et on commence à préférer certains styles de photo.

Cependant avant de se ruer cher le premier marchand venu ou sur son site marchand préféré, il est peut-être temps de réfléchir un peu. Pour ma part j’ai beaucoup lu d’articles sur le sujet et avant de choisir un ou des objectifs photo, il faut déjà faire un petit constat sur sa pratique.

Je vais réaliser cette étape pour moi afin de faire un point précis et réaliste sur ma pratique photo, il ne vous restera plus qu’à faire de même.

Ce que j’aime photographier

Pour être totalement franc mon premier but était de faire de la photo nature. Pour ceux qui ne le savent pas je suis passionné par la nature, les animaux, les fleurs, les insectes…, bref tout se qui vie.

Cela peut paraître étonnant car je n’ai presque pas de photo nature sur mon bolg, et pas de galerie spécifique ! Ne vous inquiétez pas ça va venir.

Dans tout cela j’ai un vrai désire de faire de la photo de fleur, de champignons, d’insectes et de faire de la macro.

Ensuite, en commençant à pratiquer et à prendre des photos de sujets variés, je me suis très vite intéressé aux photos prises sur le vif, principalement les portraits, la photo de rue et de paysage urbain.

Pour les portraits, ce qui me plaît se sont les émotions qui peuvent transparaître des visages, principalement quand les personnes ne savent pas qu’ils sont photographiés.

photographie portrait d'enfant

La photo de rue me plaît car ce sont également des scènes de vie, des moments fugaces que l’on peut immortaliser avec notre appareil.

Les cadrages que vous aimez

Maintenant que nous avons fait le point sur ce que nous aimons photographier,  il est important de faire un petit point sur les cadrages que nous faisons.

Un même sujet va être photographié de manière totalement différente par chaque photographe, l’approche et le cadrage vont complètement changer le style et le rendu de la photo.

Pour ma part j’aime particulièrement les cadrages serrés et très serrés qui vont parfaitement isoler le sujet. Pour preuve regardez les trois photos du haut, aucune ne donne d’indication sur l’environnement de la photo, et c’est le cas pour presque tous mes clichés.

De quel(s) objectif(s) vous vous servez aujourd’hui

Il est également important de faire un petit point sur le ou les objectifs dont vous vous servez actuellement, car faire son kit c’est acheter des nouveaux objectifs mais également vendre ceux dont on ne se sert pas !

Vu le prix des objectif et du reste du matériel photo cela peut être sympa de faire baisser le prix d’une optique de quelques dizaines ou centaines d’euro en ayant vendu du matériel inutile.

Dans ma sacoche photo il y a un 18-55 mm f 4.5-5.6 IS (il ouvre vraiment pas beaucoup) , un 75-300 mm f 4-5.6, un 85 mm f 1.4 et un Fisheye 8 mm f 3.5.

Je me sert principalement de mon 18-55, il est branché sur mon boîtier 90 % du temps, ensuite vient le 75-300, le 85 mm rarement et enfin le Fisheye jamais ou presque.

Donc je peux me séparer sans problème du Fisheye et voir du 85 mm.

En conclusion

Je ne vais pas ici vous expliquer comme choisir en détail son objectif selon votre pratique, ce serait trop long et surtout je n’en ai pas les compétences. Allez discuter avec des vendeurs de matériel et faite un tour sur internet, il y a de nombreux sites pour ça.

Par contre j’ai fait le job pour moi et voici ce qui en ressort, sachant que comme la majeure partie des photographes amateurs comme, le budget est serré donc mon objectif principal et l’optimisation des achats et baisser des coûts.

Récapitulons, j’aime les portraits et la photo de rue avec un cadrage serré, ainsi que la photo nature et la macro. Dans mon kit actuellement j’ai les objectifs de base ainsi qu’un 85 mm et un Fisheye dont je ne me sers pas.

Pour les portraits et la photo de rue, une seul objectif s’impose, le 50 mm f 1.8, sont prix est réduit et il conviendra parfaitement à ma pratique. De plus c’est un objectif de très grande qualité recommandé par tout le monde, ce qui est assez rare, et selon les avis de beaucoup c’est l’objectif pour apprendre la photo.

Un des gros autres avantages de cet objectif c’est qu’avec sa grande ouverture et avec un kit de bagues allongées, il peut me permettre de commencer à faire de la macro à moindre coût. Ce qui est intéressant également c’est qu’avec cette série de tubes allongés je pourrai me servir de mon 85 mm pour la macro, ce sera plus facile pour les insectes.

Même si le 50 mm f 1.8 est un super objectif et qu’il va me permettre de progresser techniquement dans ma pratique, il ne suffira pas tout seul.

En effet, comme je l’ai expliqué plus haut j’aime surtout les photos sur le vif en plan serré. Mais comment arriver à faire une photo sur le vif avec un cadrage serré à 5 m ou plus ? en tout cas pas avec le 50 mm.

Après de longues recherches sur internet et plusieurs discutions avec des revendeurs, je suis tombé sur l’objectif qu’il me faut le 18-135 f 3.5-5.6 STM de chez Canon.

Oui c’est un transtandard, mais un petit, et qui reste un objectif de très bonne qualité. Grâce à sa focale il me permettra de zoomer et de faire des cadrages serrés sur des sujets éloignés, de plus avec le 18 mm je ne perds pas ma capacité à faire des plans larges. Son ouverture est standard, mais quoi qu’il en soit elle sera bien meilleur que mon 18-55 actuel qui n’ouvre qu’à f4.5 (c’est un vieux). Au niveau du tarif, même si la somme n’est pas négligeable, il reste abordable environ 500 €.

Voilà la fin du plus grand de mes articles, mais cela en valait la peine, car en l’écrivant j’ai pu affiner mes recherches sur les objectifs que j’aimerai avoir.

Vous allez me dire que je n’ai pas parlé de la photo animalière standard et de gros téléobjectif. C’est vrai, mais les deux que j’ai cité ci-dessus vont couvrir 95 % de ma pratique photo ! J’ai donc largement de quoi faire avant de commencer à vouloir faire autre chose et surtout si en faisant cette rétrospective sur ma pratique, le gros plan animalier n’est pas remonté plus que ça, c’est peut-être car ce n’est pas encore pour moi et mon 75-300 suffira amplement.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *