La profondeur de champ

 

f 4 – 1/160 s

Apprendre à connaître et maîtriser son matériel est primordial, car c’est uniquement de cette manière que l’on pourra prendre de belles photos.

Objectif de l’exercice

J’ai trouvé cet exercice sur internet, il est proposé pour travailler sur le triangle de l’exposition afin de comprendre l’incidence de l’ouverture sur la durée d’exposition, mais également afin de comprendre comment fonctionne le principe de flou d’arrière plan. Je vous rappelle que je suis débutant, et que je découvre les résultats de mon exercice en même temps que vous.

Petit rappel pratique, la profondeur de champ est la zone nette dans la photo, elle sera très étendue dans un paysage, et petite sur un portrait ou en macro. Une petite profondeur de champ met en avant le sujet qui sera net et l’isole de l’arrière plan qui sera flou.

Mon matériel

L’appareil photo est un CANON EOS 600D que j’ai posé sur un trépied pour l’occasion.

L’objectif est un SAMYANG 85 mm f1.4, je n’ai pas encore utilisé cet objectif pour être franc, car la mise au point est manuelle et qu’avec cette ouverture j’avais du mal à avoir des photos nettes. J’ai donc profité de l’occasion pour le tester en situation réelle !

Et j’allais oublier mon téléphone portable avec l’appli HyperFocale Pro. Super pratique, elle vous donne la profondeur de champ en mètre en fonction de votre appareil, de votre objectif et de la distance entre le sujet et l’appareil.

Le test

Le résultat est sans appel, il y a une vraie différence entre ces 4 photos !

Pour la première, f 1.4 , qui est floue (encore une….), j’ai fait la mise au point sur le filetage du robinet. La profondeur de champs est tellement faible que j’ai eu beaucoup de mal à la faire ce qui explique le léger flou du filetage. Je suis certain que c’est la mise au point car sur trépied à 1/4000 s de vitesse d’obturation, le flou n’est pas un flou au bougé.

La deuxième photo, f 2, est beaucoup mieux ! Le robinet est net, en tout cas le filetage car la poignée est floue due à la faible profondeur de champ, et l’arrière plan lui est complètement flou ce qui met en valeur le robinet. On peut remarquer que la vitesse d’obturation a considérablement réduit, on est à 1/640 s !

Sur la troisième photo, f 4, le robinet est parfaitement net sur toute sa surface, comme la décoration de coquillage au dessus, l’arrière plan gagne en netteté mais reste suffisamment flou pour que ce soit esthétique. La vitesse d’obturation quant à elle chute à 1/160 s.

Quant à la dernière photo, f 8, la photo est parfaitement nette sur presque la moitié, on voit maintenant bien les détails du mur, on arrive également à observer des détails de l’arrière plan. La vitesse d’obturation est à 1/80 s.

J’ai arrêté là mon test, et on peut imaginer qu’en continuant à fermer le diaphragme j’aurais fini par avoir l’arrière plan net également. En fait je n’ai pas pensé à le faire…

Analyse des résultats

Bon maintenant, le but est de trouver quels ont été les meilleurs réglages afin de savoir comment gérer mon objectif et l’utiliser un peu plus, enfin l’utiliser tout court.

Pour la photo 1, la grosse difficulté se situe dans la microscopique profondeur de champ. Même avec un trépied (qui n’est pas de super qualité), je n’ai pas eu la netteté souhaitée, alors imaginez sans… Le moindre écart ou décalage de l’appareil entrainera un flou, même à très haute vitesse car ce n’est pas un flou au bougé. Donc cette ouverture ne doit être utilisée que pour un sujet totalement immobile et uniquement avec trépied ou un bon support.

La photo 2 c’est mieux, j’ai une grosse partie du sujet qui est nette, l’arrière plan est bien flou et la photo rend bien. Cependant la profondeur de champ reste très faible, il y a entre 5 cm et 10 cm du filetage à la poignée. Je pense cependant que je pourrai utiliser cette ouverture même sans trépied, si le sujet est parfaitement immobile, et que le sujet fait moins de 10 cm ou que je ne veux qu’une partie de nette. Avec cette vitesse d’obturation pour un objectif de 80 mm il y a très peu de risque de flou au bougé, avec un bon appui je pense que cela peut suffire.

La photo 3 est pour moi et pour ce sujet, la plus réussie des quatre, je dis bien pour moi. Le sujet est bien, et la profondeur de champ doit faire environ 30 cm et la vitesse d’obturation est correcte pour un objectif de 80 mm. Je pense que c’est un très bon réglage qui permet d’avoir un flou sympa pour l’arrière plan, tout en permettant de prendre la photo sans trépied ou avec un sujet « mobile », comme pour un portrait.

Enfin la photo 4 quant à elle ne met pas assez en avant le sujet, car le mur est trop net. Le deuxième point qui me dérange, c’est la vitesse d’obturation qui est de 1/80 s, et à cette vitesse là il y a un vrai risque de flou au bougé. De plus, vous avez peut-être remarqué l’ombre sous le robinet, ce qui veut dire qu’il y avait beaucoup de lumière et que finalement la vitesse d’obturation n’était pas si faible…Enfin, si je suis amené à utiliser ce réglage il faudra obligatoirement un trépied et un sujet immobile.

Conclusion

Je suis très heureux d’avoir fait cet exercice car il m’a permis de mieux comprendre les réglages de mon objectif, et je vous avoue que je ne l’avais utilisé qu’une fois et ce n’était pas glorieux…

Maintenant je serai plus confiant et je pense que je vais l’utiliser très bientôt lors d’une prochaine sortie afin de mettre en pratique ce que je viens d’apprendre. C’était dommage de ne pas l’utiliser car il a tout de même beaucoup de potentiel.

Quant à l’ouverture, je sais maintenant que f 4 est un point moyen, f 2 étant la limite basse et f 8 la limite haute, si l’on veut faire un gros plan ou un portrait avec un flou d’arrière plan. Je pourrai donc utiliser de manière plus confiante cet objectif dans cette plage de focale.

Par contre si je veux photographier un paysage ou une scène avec une grande profondeur de champ je devrai utiliser une focale supérieure à f 8 avec mon trépied.

Je pense que je vais sous peu faire la même chose avec mon 18-55 et mon 70-300, car ce dernier me pose des vrais problèmes de netteté lorsqu’il est à 300 mm.

N’hésitez pas à envoyer vos commentaires que vous soyez débutant ou non.

A bientôt !

f 4 – 1/250 s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *